AMD crache 12,1 millions de dollars pour régler le recours collectif 'bulldozer' core count

AMD crache 12,1 millions de dollars pour régler le recours collectif 'Bulldozer' Core Count

AMD reached a settlement in the Class Action Lawsuit filed against it, over alleged false-marketing of the core-counts of its eight-core FX-series processors based on the 'Bulldozer' microarchitecture. Each member of the Class receives a one-time payout of USD $35 per chip, while the company takes a hit of $12.1 million. The lawsuit dates back to 2015, when Tony Dickey, representing himself in the U.S. District Court for the Northern District of California, accused AMD of false-marketing of its FX-series 'Bulldozer' processor of having 8 CPU cores. Over the following four years, the case gained traction as a Class Action was built against AMD this January.

Au cours des mois qui ont suivi la mise en place en janvier d'un jury de 12 membres pour examiner l'affaire, les avocats représentant le Groupe et AMD se sont disputés sur la technologie sous-jacente qui fait de «Bulldozer» un processeur multicœur, et ont finalement discuté de ce qu'est un règlement équitable. serait pour la classe. Ils ont finalement convenu d'un nombre - 12,1 millions de dollars, soit environ 35 $ par puce AMD vendue, ce qu'ils ont estimé être `` juste '', et pourtant nettement inférieur aux `` 60 millions de dollars de primes '' que les consommateurs ont affirmé avoir payés pour ces processeurs. En examinant ces chiffres, il est important de comprendre en quoi consiste la classe. Il se compose de consommateurs américains qui se sont intéressés à faire partie du recours collectif et qui ont acheté un processeur à 8 cœurs basé sur la microarchitecture `` Bulldozer ''. Il exclut les consommateurs de tous les autres dérivés de `` Bulldozer '' (pièces à 4 et 6 cœurs, APU) et les suivis de `` Bulldozer '' tels que `` Piledriver '', `` Excavator '', etc.).

Crédit d'image: Taylor Alger
Source: The Register