AMD Radeon VII Détaillé Un peu plus: Die-size, Secret-sauce, Ray-tracing, et plus



AMD pulled off a surprise at its CES 2019 keynote address, with the announcement of the Radeon VII client-segment graphics card targeted at gamers. We went hands-on with the card earlier this week. The company revealed a few more technical details of the card in its press-deck for the card. To begin with, the company talks about the immediate dividends of switching from 14 nm to 7 nm, with a reduction in die-size from 495 mm² on the 'Vega 10' silicon to 331 mm² on the new 'Vega 20' silicon. The company has reworked the die to feature a 4096-bit wide HBM2 memory interface, the 'Vega 20' MCM now features four 32 Gbit HBM2 memory stacks, which make up the card's 16 GB of memory. The memory clock has been dialed up to 1000 MHz from 945 MHz on the RX Vega 64, which when coupled with the doubled bus-width, works out to a phenomenal 1 TB/s memory bandwidth.

Nous savons par l'annonce par AMD fin 2018 de l'accélérateur d'apprentissage machine Radeon Instinct MI60 basé sur le même silicium que `` Vega 20 '' dispose d'un total de 64 NGCU (unités de calcul de nouvelle génération). Pour découper la Radeon VII, AMD en a désactivé 4, ce qui donne un nombre NGCU de 60, à mi-chemin entre le RX Vega 56 et le RX Vega 64, ce qui donne un nombre de processeurs de flux de 3840. Le nombre réduit de NGCU pourrait aider AMD à mieux exploiter le GPU 7 nm construit par TSMC. AMD tente de combler le vaste écart de performances de 44% entre le RX Vega 64 et le GeForce RTX 2080 avec une combinaison de facteurs.

D'abord, AMD semble maximiser la marge de vitesse d'horloge obtenue du commutateur à 7 nm. La Radeon VII peut augmenter l'horloge de son moteur jusqu'à 1800 MHz, ce qui peut ne pas sembler significativement plus élevé que la fréquence de boost 1545 MHz du RX Vega 64 sur le papier, mais la Radeon VII maintient probablement mieux ses fréquences de boost. Deuxièmement, la diapositive montrant les performances compétitives de Radeon VII par rapport au RTX 2080 épingle ses gains de performances les plus élevés par rapport au rival NVIDIA dans le titre `` Vulkan '' Strange Brigade ``, qui est connu pour tirer largement parti du calcul asynchrone. AMD continue d'avoir un avantage technologique sur NVIDIA dans ce domaine. AMD mentionne le calcul asynchrone `` amélioré '' pour la Radeon VII, ce qui signifie que la société a peut-être amélioré les ACE (moteurs de calcul asynchrone) sur le silicium `` Vega 20 '', matériel spécialisé qui planifie les charges de travail de calcul asynchrone parmi les NGCU. Avec ses spécifications données, la Radeon VII a un débit FP32 maximum de 13,8 TFLOP / s

Le troisième domaine d'amélioration le plus évident est la mémoire. Le silicium `` Vega 20 '' est somptueusement doté de 16 Go de mémoire cache à bande passante élevée, ce qui, grâce au doublement de la largeur du bus et à l'augmentation des horloges mémoire, génère 1 To / s de bande passante mémoire. Une telle bande passante physique élevée pourrait, en théorie, permettre aux concepteurs d'AMD de se débarrasser de la compression de la mémoire, ce qui libère probablement certaines des ressources de calcul du GPU. La taille de la mémoire aide également. AMD lance à nouveau une bande passante brute pour surmonter les problèmes de gestion de la mémoire que son architecture peut rencontrer. La Radeon VII est largement commercialisée en tant que concurrent de GeForce RTX 2080. NVIDIA détient un avantage concurrentiel avec son matériel étant prêt pour le Raytracing DirectX (DXR), et même des composants spécialisés intégrés appelés cœurs RT dans ses GPU 'Turing'. Le `` Vega 20 '' continue de manquer de tels composants, mais le PDG d'AMD, le Dr Lisa Su, a confirmé lors de sa table ronde de presse post-keynote que la société travaille sur le lancer de rayons. «Je pense que le lancer de rayons est une technologie importante; c'est quelque chose sur lequel nous travaillons également, du point de vue matériel / logiciel. »

Répondant à une question spécifique d'un journaliste sur la question de savoir si AMD dispose d'une technologie de lancer de rayons, le Dr Su a déclaré: `` Je ne vais pas me mettre à la mode, ce n'est tout simplement pas mon style. Je vais donc vous le dire. Ce que je dirai, c'est que le lancer de rayons est une technologie importante. C'est l'une des technologies importantes; il existe de nombreuses autres technologies importantes et vous en saurez plus sur ce que nous faisons avec le lancer de rayons. Vous savez, nous avons certainement beaucoup de choses à faire, à la fois matérielles et logicielles, alors que nous évoquons tout cet écosystème.

Une façon de lire entre les lignes serait - et c'est de la spéculation de notre part - qu'AMD pourrait travailler à moderniser certains de ses GPU suffisamment puissants pour gérer le raytracing avec le support DXR via une future mise à jour du pilote, ainsi que travailler sur les générations futures de GPU avec accélération matérielle pour la plupart des tâches requises pour obtenir un travail de pixellisation hybride (ajout d'objets raytracing en temps réel à des scènes 3D pixellisées). Tout comme le lancer de rayons en temps réel est techniquement possible sur `` Pascal '' même si intimidant sur le matériel, avec suffisamment de travail visant à faire fonctionner un modèle de lancer de rayons sur les NGCU en utilisant async-compute, un semblant de temps réel accéléré par GPU le lancer de rayons compatible avec DXR pourrait probablement être réalisé. Cela ne fait pas partie des fonctionnalités de Radeon VII au lancement.

The Radeon VII will be available from 7th February, priced at $699, which is on-par with the SEP of the RTX 2080, despite the lack of real-time raytracing (at least at launch). AMD could shepherd its developer-relations on future titles being increasingly reliant on asynchronous compute, the 'Vulkan' API, and other technologies its hardware is good at.