La Chine lance la production de puces DRAM nationales



China's semiconductor industry is seeking independence in every sector of its industry, with an emphasis of homemade products for domestic use, especially government facilities, where usage of homegrown products is most desirable. According to the report of China Securities Journal, Chinese firm has started production of DRAM memory.

Une société nommée ChangXin Memory Technology, fondée en 2016 pour stimuler la production nationale de silicium, a commencé lundi la production de mémoire DRAM, visant à remplacer directement l'approvisionnement actuel en mémoire étrangère d'entreprises telles que Micron, SK Hynix et Samsung. Construite à l'aide de la technologie 18 nm que ChangXin appelle un nœud de «classe 10 nanomètres», cette puce DRAM n'est pas trop loin des offres des concurrents qu'elle essaie de remplacer. Micron, Samsung et SK Hynix utilisent des nœuds 12, 14 et 16 nm pour la production de leurs puces DRAM, les efforts chinois jusqu'à présent sont donc très bons. La société promet de produire environ 120 000 plaquettes par mois et prévoit de livrer les premières puces d'ici la fin de cette année.


Source: TechNode