Intel acquiert une start-up indienne pour renforcer sa position dans la technologie GPU discrète


Several years ago, Ineda, a small startup from Hyderabad, India made headlines when they developed custom-design processors for use in wearable devices that were optimized for high energy-efficiency, while still having the ability to read out various sensors or listen to voice commands at the same time. Such improvements help increase battery life on devices that people don't want to recharge every day. Over the years the company has received several million dollars in funding from Samsung, Qualcomm, Imagination Technologies and others.

On dirait que cela a attiré suffisamment l'attention sur le géant des puces Intel, qui essaie de proposer un design compétitif pour un processeur graphique discret, capable de prendre en charge les offres d'AMD et de NVIDIA. Bien qu'Ineda possède certainement des brevets qui pourraient s'avérer utiles, il semble qu'Intel s'intéresse davantage à la main-d'œuvre de l'entreprise. Avec une centaine d'ingénieurs, l'entreprise a beaucoup de talent, elle a de l'expérience dans la conception de puces et comment rendre ces puces économes en énergie. Outre les implications évidentes pour les appareils mobiles, l'efficacité énergétique est la contrainte n ° 1 de nos jours en matière de performances graphiques, car l'énergie génère de la chaleur, ce qui nécessite des dissipateurs thermiques plus gros et plus chers, et augmente le niveau de bruit des ventilateurs. NVIDIA a appris cela après GTX 480 et a depuis apporté des améliorations constantes dans ce secteur, qui est aujourd'hui le fondement de leur domination sur le marché.

Le fondateur d'Ineda Systems, Dasaradha Gude, était auparavant directeur général d'AMD India, ce qui suggère des liens avec Raja Koduri, qui dirigeait le département Radeon Graphics d'AMD et a déménagé chez Intel il n'y a pas longtemps, pour démarrer son projet de GPU discret. Cela nous fait supposer que Raja, qui est également originaire d'Hyderabad à l'origine, a joué un rôle déterminant dans la réalisation de ce rachat.

Times of India a contacté Intel, qui a confirmé l'achat en espèces d'Ineda, mais n'a pas fourni beaucoup de détails supplémentaires: Intel a beaucoup de personnel de développement logiciel à Hyderabad, et cherche à étendre cela à plusieurs milliers d'ingénieurs dans le années à venir. C'est une bonne nouvelle pour les ingénieurs, car ils n'auront pas à déménager, et cela permet de réduire les coûts car aucun déplacement n'est nécessaire.
Source: Times of India