nvidia ceo jensen huang sur radeon vii: 'décevant (…) la performance est moche

Le PDG de NVIDIA, Jensen Huang, sur Radeon VII: 'La performance est décevante (…)

PC World managed to get a hold of NVIDIA CEO Jensen Huang, picking his thoughts on AMD's recently announced Radeon VII. Skirting through the usual amicable, politically correct answers, Jensen made his thoughts clear on what the competition is offering to compete with NVIDIA's RTX 2000 series. The answer? Vega VII is an 'underwhelming product', because 'The performance is lousy and there's nothing new. (There's) no ray tracing, no AI. It's 7nm with HBM memory that barely keeps up with a 2080. And if we turn on DLSS we'll crush it. And if we turn on ray tracing we'll crush it.' Not content on dissing the competition's product, Jensen Huang also quipped regarding AMD's presentation and product strategy, saying that 'It's a weird launch, maybe they thought of it this morning.'

Bien sûr, la pénétration réelle du marché des technologies mentionnées par Jensen Huang est actuellement extrêmement faible - seule une poignée de jeux prennent en charge les technologies de traçage de rayons prospectives de NVIDIA. Le fait qu'AMD ait choisi de ne pas investir de manière significative dans les ressources et l'espace de matrice pour ce qui est essentiellement une carte à hautes performances d'interruption pour aller contre le RTX 2080 de NVIDIA signifie que son GPU 7 nm 331 mm² sera en concurrence avec la matrice NVIDIA 12 nm, 545 mm² - si les performances les estimations sont correctes, bien sûr. Les remarques suivantes sont venues concernant FreeSync d'AMD (essentiellement un nom pour Adaptive Sync de VESA), que NVIDIA a finalement décidé de prendre en charge sur ses cartes graphiques GeForce - quelque chose que la société aurait pu faire carrément, au lieu de décider de choisir le coût propriétaire, ajouté par module, -augmentation de l'itinéraire de G-Sync. Alors que la plupart voient cela comme un signe que NVIDIA a vu un ralentissement du marché pour son G-Sync, a ajouté des moniteurs à prix élevé et qu'ils ne font que céder aux demandes du marché, Huang voit les choses d'une autre manière, en disant: `` Nous n'avons jamais rivalisé. (FreeSync) n'a jamais fonctionné. Comme vous le savez, nous avons inventé le domaine de la synchronisation adaptative. La vérité est que la plupart des moniteurs FreeSync ne fonctionnent pas. Ils ne fonctionnent même pas avec les cartes graphiques d'AMD. » Dans le sillage de ces mots de Jensen, il est difficile de comprendre le silence général des utilisateurs qui pourraient ne pas faire fonctionner leurs moniteurs FreeSync.

Selon les informations recueillies, NVIDIA n'a trouvé que 12 des 400 moniteurs prenant en charge FreeSync pour prendre automatiquement en charge leur technologie G-Sync dans la batterie de tests initiale, la plupart des panneaux nécessitant un remplacement manuel pour activer la technologie. Huang a promis: «Nous testerons chaque carte contre chaque moniteur contre chaque jeu et si cela ne fonctionne pas, nous dirons que cela ne fonctionne pas. Et si c'est le cas, nous le laisserons fonctionner '', ajoutant une punchline sarcastique à cette question avec un `` Nous pensons que vous devez le tester pour promettre que cela fonctionne, et sans surprise la plupart d'entre eux ne fonctionnent pas. '' Des moments de plaisir.
Source: PC World