NVIDIA Turing est une puce de minage cryptographique Jen-Hsun Huang conçue pour sauver les jeux PC


When Reuters reported Turing as NVIDIA's next gaming graphics card, we knew something was off about it. Something like that would break many of NVIDIA's naming conventions. It now turns out that Turing, named after British scientist Alan Turing, who is credited with leading a team of mathematicians that broke the Nazi 'Enigma' cryptography, is a crypto-mining and blockchain compute accelerator. It is being designed to be compact, efficient, and ready for large-scale deployment by amateur miners and crypto-mining firms alike, in a quasi-industrial scale.

NVIDIA Turing pourrait être fabriqué à un coût suffisamment bas par rapport aux produits de marque GeForce, et à des échelles suffisamment élevées, pour aider à baisser leurs prix et sauver l'écosystème des jeux PC. Cela pourrait avoir un impact perturbateur de type ASIC sur le marché des cartes graphiques, ce qui pourrait rendre l'exploitation minière avec des cartes graphiques moins viable, ce qui entraînerait une baisse des prix des cartes graphiques. Le segment des performances et les cartes graphiques haut de gamme enregistrant une inflation des prix de 200 à 400% dans le sillage de la vague d'extraction de crypto-monnaie, les jeux sur PC sont menacés car les joueurs sont attirés par les écosystèmes de consoles de nouvelle génération encore abordables, dirigés par des consoles premium comme la PlayStation 4 Pro et la Xbox One X. On ne sait pas sur quelle architecture GPU Turing sera basée («Pascal» ou «Volta»). NVIDIA devrait lancer toute sa famille de cartes graphiques GeForce GTX 2000 'Volta' de nouvelle génération en 2018.
Source: DigitalTrends