président Trump arrête l'accord Broadcom-Qualcomm par un décret - Président

Le président Trump bloque l'accord Broadcom-Qualcomm par un décret

US President Donald Trump blocked the potentially-$117 billion Broadcom-Qualcomm merger through an executive order. The White House considered damning observations by the Committee on Foreign Investment in the United States (CFIUS), which had been studying potential national security implications of this merger. 'There is credible evidence that leads me to believe that Broadcom Ltd. (by acquiring Qualcomm) might take action that threatens to impair the national security of the United States,' wrote President Trump in the order.

Broadcom a exprimé son choc et son incrédulité face à la commande. La société, dans un communiqué, a déclaré qu'elle 'désapprouve fermement que son projet d'acquisition de Qualcomm soulève des problèmes de sécurité nationale'. Qualcomm, quant à lui, a abattu les écoutilles pour tout commentaire de presse. Le fabricant de puces américain avait lutté contre une carte de plus en plus orientée Broadcom qui était presque prête à vendre la société à Broadcom à un prix sous-évalué. Selon les données compilées par Bloomberg, l'administration Trump a annulé dix transactions similaires depuis son arrivée au pouvoir, dans lesquelles des sociétés étrangères - majoritairement chinoises d'origine nationale - avaient tenté de racheter des entreprises américaines de haute technologie. Intel californien est toujours dans l'impasse pour avaler Broadcom, car CFIUS ne se soucie pas des sociétés américaines rachetant des entreprises étrangères.


Source: Bloomberg